Les impacts d'Internet sur le marché de l'emploi

Internet a transformé l'alternative classique entre :

  • la candidature à une offre d'emploi déposée par un employeur dans un média

  • la candidature directe à un employeur via une relation commune

Centralisant des milliers de candidature, les sites d'offres d'emploi - surnommés jobboards - ont initié des méthodes industrielles de traitement des CV, par exemple des robots sélectionnnant par mots clés types. Ils suscitent le conformisme dans le choix des candidats, en exluant automatiquement les parcours atypiques, les autodidactes, les seniors.

Ces sites d'emploi poursuivent également d'autres objectifs : recueillir des informations personnelles sur les candidats qui seront ensuite revendues à des marketeurs ; faire d'une offre d'emploi une publicité sur l'entreprise qui l'annonce.

Aucune étude n'a jamais prouvée que ces sites d'emploi augmentent les opportunités de rencontre entre les candidats et les employeurs !

On constate le développement de prestataires d'aide à la sélection des candidats. Ces prestataires en position d' intermédiaire, sont de fait déformant par rapport aux besoins réels des employeurs. Par ailleurs, les compétences originales des candidats sont rabotées au profil des compétences les plus conformes à l'image a priori d'un métier. Le prestataire veut minimiser les risques dans le choix des trois candidats qui seront présentés.

Mais Internet permet à un candidat de publier ses compétences et ses capacités de service en direct :

  • les candidats compétents en web design peuvent publier leurs compétences via un site ou un blog alimenté au fil de l'actualité

  • il est facile de publier un CV ou une offre de service sur des sites "métiers" ou des sites de petites annonces

Dans tous les cas, l'informatique et le web apportent une souplesse inégalée pour :

  • multiplier les formules de CV : CV 1 page, CV détaillé, CV ciblé, CV compétences, CV sur réseau social, CV graphique, CV vidéo, etc..

  • élaborer de multiples stratégies de construction de réputation en complément des rencontres physiques sur le terrain

Les documents facilités par CVscore.com

CVscore.com n'est pas un site fournissant l'ensemble des documents possibles. Mais, producteur de formulations de l'expérience professionnelle, il facilite la confection d'un grand nombre de documents différents dans un contexte de diversification des communications entre candidat et recrutement.

Le schéma suivant récapitule les documents adaptés à différentes situations de communication vers les employeurs potentiels.

communication recherche emploi

Comment écrire une lettre de motivation associée à un CV ciblé et personnalisé

Je pose ma candidature à un emploi à l’aide d’une lettre ou d’un mail. Les candidatures reçues par une entreprise sont en général nombreuses : l’employeur doit donc faire un tri.

Un premier tri s’effectue sur des critères précis, une formation, une expérience, des savoir-faire, etc., qui correspondent au besoin de l’entreprise. Un second tri se fait sur la personnalité et la motivation du candidat.

L’erreur est de candidater en mettant en avant les preuves de compétences qu’apporterait le CV, la lettre de motivation n’étant qu’un accompagnement. En réalité, la première étape est de montrer que je comprends le besoin d’un recruteur et que j’apporte une réponse à ce besoin avec mon expérience et mes compétences. La seconde étape est le témoignage de ma motivation : je fais comprendre que je m’engage sur la durée du futur contrat et que j’apporterais chaque jour de l’énergie à mon travail.

La lettre de motivation est mon ambassadeur. Tout premier contact dans la relation avec le futur employeur, ma lettre doit donner envie de lire mon CV, et surtout, elle doit donner envie de me rencontrer. Personnalisée, concise, simple et naturelle dans son expression, ma lettre de motivation invite à poursuivre la relation. Après sa lecture, le recruteur doit penser « Ah, il faut que je rencontre ce(tte) candidat(e), il/elle possède un potentiel à mieux connaître ».

Dans tous les cas, je m’adresse à une entreprise clairement identifiée. La reformulation en quelques mots du besoin montre que je m’adapterai rapidement au poste. La mise en valeur de certains atouts et compétences suggère que je serais performant(e).

Puisque la lettre de motivation est personnalisée au cas par cas, mon CV doit être adapté pour correspondre à la lettre de motivation. C’est pourquoi CVscore me propose :

  • une démarche de rédaction d’une lettre de motivation personnalisée

  • une personnalisation du CV en phase avec la lettre de motivation

Comment rendre crédible ma candidature à un poste ? Comment donner de la force à ma motivation ? Il s’agit de réussir une rencontre entre deux projets : mon projet et le projet du recruteur.

Que recherche le recruteur ?

  • une personne rapidement opérationnelle, donc ayant déjà un grand nombre des compétences nécessaires pour tenir le poste, et une capacité d’acquisition des compétences manquantes

  • une personne trouvant rapidement sa place dans l’organisation de l’entreprise et s’adaptant facilement dans une équipe de travail

  • une personne capable d’évoluer en même temps que l’entreprise évolue

Avec CVscore, je peux démontrer le transfert de mes compétences dans le poste candidaté. Comme je connais les domaines de compétences où je suis fort et ceux où je suis faible, je peux apprécier mon potentiel d’acquisition de nouvelles compétences. Plus je suis à l’aise dans un domaine, plus il me sera facile d’acquérir les compétences de ce domaine.

Conseils pour rédiger une lettre de motivation efficace

La lettre de motivation efficace fait apparaître

  • ma compréhension du besoin et des critères de l’entreprise : compétences, disponibilité, évolution

  • mes atouts pour le poste visé,

  • ma motivation, c’est-à-dire les raisons précises pour lesquelles je postule : la dynamique du métier, les conditions de travail...

  • les ressorts supplémentaires de ma candidature qui compensent mon manque de qualification ou d’expérience : ma passion, mes expériences non professionnelles, mes envies d’apprendre et de me former.

Ma lettre se compose de sept parties :

  1. L’en-tête : les interlocuteurs en présence

J’indique mes coordonnées et celles de mon destinataire.

  1. Ma compréhension de la demande de l’entreprise

J’indique ce que je connais de l’entreprise et de son secteur d’activité. Je fais le lien avec ma propre expérience.

Je synthétise les informations que j’ai pu obtenir, en lien avec le poste que je cible. Ma compréhension doit capter l’intérêt de mon interlocuteur. Se retrouve-t-il dans le portrait de l’entreprise ? Dans la description de son besoin ?

  1. Mon offre : mes arguments et mes compétences

Je mets en avant des arguments tirés de mon expérience pour montrer ce que je peux apporter à l’entreprise. Je donne du poids à mes arguments en citant des résultats et des chiffres. Je souligne mes points forts, mes savoir faire ou mes expertises, mes qualités qui peuvent intéresser l’entreprise.

Je mentionne d’abord les points communs entre l’expérience antérieure et l’emploi offert : logiciels, équipements connus, relations avec des clients, travail en équipe ou en autonomie, etc.

Je valorise ensuite le plus de compétences que je pourrais avoir par rapport à un autre candidat en soulignant les aspects forts de mon expérience (formation, emplois antérieurs, activités extraprofessionnelles) en lien avec l’emploi visé.

L’important est de donner des caractéristiques à ma candidature : mes spécialités, mes centres d’intérêt et passions, la façon dont j’aime travailler...

  1. Mes motivations

Je montre ce qui m’intéresse : l’intérêt pour le poste, l’attrait pour l’entreprise. Là encore des arguments tirés de mon expérience montrent comment j’apporterai de l’énergie jour après jour. Mes motivations sont portées par mon goût pour certaines activités, pour un défi commercial à relever, pour un projet innovant, pour un travail en équipe, pour une communication réussie, etc.

  1. Ma disponibilité dans le temps.

Je donne une date à partir de quand je serai disponible.

  1. Ma proposition de rencontre

Je propose une rencontre. Je fixe une échéance pour rappeler l’entreprise et convenir d’un rendez-vous prochain.

  1. Ma formule de politesse

J’utilise une formule de politesse respectueuse mais simple.

Je teste ma lettre de motivation

Une bonne lettre de motivation vous permet d’intéresser le lecteur, de "l’accrocher". Quand ma lettre est prête, je m’assure de ses qualités:

  • Ma lettre me ressemble, elle donne une bonne image de moi. Elle est soignée.
  • Ma lettre parle d’abord des besoins, des problèmes, des projets de l’entreprise.
  • Ma lettre montre clairement mon intérêt pour l’entreprise.
  • Ma lettre est positive, dynamique, argumentée, factuelle.
  • Ma lettre est originale : elle va se distinguer des autres lettres reçues par l’entreprise.
  • Le début de ma lettre « accroche » bien, on est tout de suite au coeur du sujet.
  • Ma lettre me paraît convaincante : on voit bien mes atouts pour le poste. J’ai bien pensé à envisager un rendez-vous et mes coordonnées sont précisées : l’employeur saura où et comment me contacter.

Je fais un test : je la lis à haute voix à une personne de mon entourage. Puis je demande son avis. Voilà les trois points essentiels :

  1. On comprend bien pourquoi j’écris à cette entreprise là et pas à une autre : il ne s’agit pas de quelqu’un qui cherche n’importe quel travail !

  2. Est-ce que le recruteur sentira que je veux vraiment ce poste et que j’ai des atouts pour réussir ?

  3. Cette lettre donne-t-elle envie de me rencontrer et de dialoguer avec moi ?

Apporter un service plutôt que chercher un emploi

La position de « demandeur d’emploi » a l’inconvénient d’être définie par la nature des postes candidatés.

Dans une candidature à un poste, une partie de mes compétences doivent être « oubliées ». Dans le CV ciblé sur un poste, je dois choisir les compétences à mettre en avant et éviter celles qui peuvent apparaître comparativement plus faibles que celles d’autres candidats.

Prenons l'exemple d'un logisticien spécialisé dans l'import-export avec l'Asie. Il maîtrise à la fois des compétences en logistique d'un entrepôt très automatisé et des compétences d'import-export. Cependant, il ne rencontre pas les images que se font les entreprises :

  • d’un côté, il y a une image de ce qu'est un poste de « Logisticien d’entrepôt »

  • par ailleurs, il y a une image de ce qu'est un poste de « Logisticien import/export ».

L’atout que pourrait représenter le Profil de compétences de ce logisticien n’est pas perçu.

Construire une offre de service

De plus en plus, engagées dans des projets complexes, modifiant de mois en mois l’organisation existante, les entreprises recherchent de des personnes poly-expertes ayant des capacités d’anticipation, d’adaptation, d'augmentation de la performance.

On passe donc d’une logique de « poste » à une logique de « personne apportant un service global ». Dans ce service global, la personne peut mobiliser la combinaison originale des compétences de son profil.

Une possibilité nouvelle apparaît avec le Web : publier une offre de service où il est possible de valoriser l’intérêt d'un Profil de Compétences.

Dans notre exemple, le logisticien s'attachera à faire apparaitre les compétences qui sont à la jonction de l'automatisation d'un entrepôt et des spécificités douanières de l'import export avec l'Asie.

Une fois ces compétences identifiées, il peut promettre une série de résultats : augmentation des flux de livraisons et de réception, plus grande rapidité des dédouanements, nouvelles formules de regroupage des marchandises, etc..

Ces résultats possibles constituent une Offre de service qui peut être mise en œuvre soit sous la forme de prestations de conseil, soit sous la forme du lancement et de la conduite d'un projet.

Publier sur le Web

Le web me donne la possibilité d’être mon propre éditeur et mon propre diffuseur. Je peux promettre des résultats et évoquer dans une Offre de service originale mes compétences les plus expertes .

Au sein d'un blog, je peux présenter cette offre de service selon différents formats : l’écrit, l’image, la vidéo.

1/ Avec CVscore, je construis les résultats spécifiques qui intéressent une entreprise ou une organisation (ce sont mes arguments).

2/ Aider par des collègues de la même profession, je recherche les formulations les plus attractives pour présenter mes promesses de résultats et les démarches que j'utiliserais.

3/ Le contenu d’une Offre de service Web se structure ainsi :

  • un titre qui définit clairement mon Offre de service

  • un chapeau qui résume mon Offre par ses points les plus importants : les principaux résultats que je promets

  • des illustrations brèves de ces résultats

  • les différentes démarches possibles exposées chacune en 3 points

  • les cinq compétences expertes qui me caractérisent

  • les liens vers un CV, ou vers une vidéo déposée sur tel ou tel « réseau social» ou encore vers un site portfolio présentant une sélection de mes réalisations

  • une zone contact située au bas de la page Web sur laquelle on trouve mes nom, prénom, adresses de contact.